NOAR MC - MES ENFERS (Album)

N'hésitez pas à partager vos impressions en postant un commentaire...





Pochette avant de l'album : Mes enfers

Introduction : Rapprochez-vous… n’ayez crainte ! Ne vous contentez pas de regarder les choses de loin. Pour discerner ce qu’il se cache derrière les apparences il est nécessaire d’aller au-delà, à l’intérieur. Peut-être le savez-vous déjà mais, oserez-vous pénétrer dans un « monde » qui n’est pas le votre ? Un « monde » de souffrances… Là où le rap n’est pas juste un exutoire, mais également une torture. Venez découvrir les nouvelles et « merveilleuses » perspectives que peut vous offrir une musique bien plus infernale que vous ne pouvez le concevoir ! Le paroxysme de l’effroi… Un « monde »… au centre duquel se trouve une étrange horloge. Dotée, d’un mécanisme diabolique, d’obscures rouages entrainant une multitude d’aiguilles sur un cadrant infini et immuable… synonyme de châtiments perpétuels.


Accepterez-vous l’invitation de NOAR MC ? Êtes-vous prêt à vous rendre au cœur de ce qu’il appelle « Mes enfers » ? Êtes-vous prêt à découvrir un album de rap français pas comme les autres ?

"Mes enfers renferment des souffrances extrêmes".

Pochette arrière de l'album : Mes enfers

Description : « Mes enfers » est le deuxième projet audio Infernal Music. Il s’agit d’un album-concept comportant treize pistes, qui sera disponible en CD et digital...

 

Présentation : Après avoir sortit, le 28 octobre 2016, le maxi « Autoportrait », NOAR MC récidive avec un nouveau projet. Un album, ou plus précisément un album-concept* entièrement produit par son acolyte DAN.AKILL, nommé « Mes enfers » qui sortira, en CD et Digital, le 28 avril 2017.

 

Le titre de cet album fait référence aux souffrances accumulées par l’artiste au cours de sa vie. Il s’agit, par conséquent, d’une œuvre particulièrement intimiste traduisant, notamment, les émotions et les réflexions en rapport avec son parcours.

 


Les causes et les effets de ses problèmes personnels… Son vécu. La conceptualisation de cet album relève d’une grande originalité. Chaque morceau a pour thème un enfer bien précis et l’ensemble des morceaux, soit l’album en lui-même, forme une succession d’enfers, tous différents, d’où le nom du projet en question.

 

L’ambiance lugubre qui se dégage des productions de DAN.AKILL et la profondeur des textes de NOAR MC nous conduisent directement dans les abîmes de l’esprit de ce dernier. Chaque musique est comme une porte derrière laquelle se trouve une pièce avec un miroir accroché au mur. Peut-être que c’est vous-même que vous allez apercevoir en le regardant… Je préfère vous avertir : Vous allez pénétrer dans un univers obscur où il vous faudra partager les douleurs d’un autre !



*Un album-concept (de l'anglais concept album) est un terme discologique qui traduit la volonté de la part d'un artiste ou d'un groupe de créer une œuvre où toutes les pistes sont globalement liées à un thème, une idée ou une histoire contrairement aux albums plus typiques constitués de pistes sans lien apparent entre elles. Ainsi, peut être dit « concept » tout album faisant montre d'une certaine cohérence interne et assumant une certaine unité, que ce soit sur le plan des thèmes abordés ou au niveau de l'esthétique choisie. (Source : Wikipédia)



Remarques à propos des concepts et autres :

 

1)L'horloge

Le temps est un élément central de l’album « Mes enfers », il suscite à la fois l’angoisse et l’intrigue chez Noar MC. On le retrouve partout, dans quasi tous les morceaux… d’où sa présence sur la pochette.


2) Le premier cadran : 12
Dans cette première partie de l’album, les douze « heures » figurant sur l’Horloge symbolisent chacune un « enfer » respectif.

 

3)  Le deuxième cadran : ∞

Dans cette deuxième partie de l’album, la treizième « heure », « infini et immuable », est synonyme de châtiments perpétuels.

 

4) Le nombre de morceaux

L’album comporte 13 pistes. Ce nombre a une signification « maléfique » ou liée à des superstitions. Ce choix (le nombre de pistes) n’est donc pas dû au hasard mais volontaire.


 5) L'interlude

On peut considérer que l’album se divise en deux parties égales, exactement au milieu c’est-à-dire au niveau de la piste 7 (chiffre également lié à des superstitions ou à certains symbolismes). Le morceau correspondant à cette piste est un « interlude » et il s’agit du seul son ou il n’y a pas de paroles, le thème de ce morceau, ou sous-titre, étant « l’enfer du silence ».

 

6) La boucle

Le « premier cadran » commence par une « intro » et se termine par une « outro ». La fin de l’outro est un « pont » avec le début de l’intro… elles sont liées, ainsi elles forment un cycle : l’aiguille de l’Horloge revient à son point de départ et poursuit sa course, le cycle recommence.

 

7) L'enfer des enfers

« Mes enfers » est également un des morceaux de l’album c'est-à-dire un « enfer » à part entière (L’enfer des enfers) qui trouve sa place dans un autre « cadran ». Ce titre est la 13ème piste de l’album et il contient les résumés des 12 autres « enfers » ainsi qu’une brève explication (le refrain à la fin) sur ce que sont « Mes enfers » et quelles sont les perspectives de Noar MC vis-à-vis de ceux-ci. Il ne s'agit pas d'une conclusion, celle-ci est donné dans le morceau "Au revoir et à jamais (L'enfer des adieux), mais d'un constat d'accumulation.

 

D'autres détails sont à venir...


NOAR MC "MES ENFERS" (Album CD)
Album CD "Mes enfers" de Noar MC / 13 titres. Conditionnement : Digipack (1 CD + Livret 8 pages). + Album digital GRATUIT.
12,00 €
NOAR MC "MES ENFERS" (Album Digital)
Album Digital "Mes enfers" de Noar MC / 13 titres. Visuels inclus : Pochette avant et arrière + Flyers.
8,00 €